Blog

10 erreurs à éviter lorsque vous réalisez vos applications mobiles

Créer ses applications mobiles est une décision engageante dans la mesure où ce média va devenir une composante essentielle de votre communication. Nous listons ci-dessous les dix principales erreursà éviter lorsque vous engagez la création de vos applications mobiles

  1. Ne pas clarifier les objectifs. Le lancement d’applications mobiles peut se décliner sur des sujets et services extrêmement variés. Certaines fonctionnalités génériques peuvent se trouver « sur l’étagère », d’autres fonctions plus complexes devront être développées sur mesure. Les coûts sont très différents et les délais sont évidemment bien plus longs pour du sur-mesure. Il est essentiel de fixer une ambition réaliste et cohérente avec le montant que vous souhaitez investir.
  1. Choisir le mauvais partenaire. De nombreuses sociétés se disent aujourd’hui expertes en développement d’applications mobiles. Qu’en est-il réellement ? Demandez à voir des exemples de réalisations afin de juger de l’expertise réelle de vos prestataires
  1. Redévelopper ce qui existe déjà.Plusieurs solutions offrent une variété importante de services activables. Il ne présente aucun intérêt de développer des fonctionnalités complexes pendant des mois alors qu’elles sont disponibles sur des plateformes de création d’application – comme celle-ci !
  1. Choisir le mauvais configurateur d’applications. Lisez bien ce que propose le configurateur que vous consultez. S’agit-il bien d’applications mobiles natives ou bien seulement se sites internet mobiles appelés à tort « applications » ? Réalisent-ils vos designs sur mesure ? Les applications sont-elles dynamiques (actualisables en permanence) ou s’agit-il simplement de pages statiques ? Les applications se pilotent-elles depuis une plateforme unifiée ? Vos applications fonctionnent-elles avec et sans accès au réseau ?…
  1. Retenir un prestataire qui ne s’occupe pas de publier vos applications. Vous pouvez publier vous-mêmes à condition de disposer de comptes développeurs chez Apple, Google, Windows mobile etc. La démarche de publication peut prendre jusqu’à plusieurs mois si vous ne disposez pas de ressources aguerries. Prudence donc vis-à-vis de ceux qui ne font que ‘vous aider à publier’ ou vous laissent vous en charger seuls.
  1. Vous enfermer dans un engagement indéfini. Certains éditeurs – comme WikiApps – s’engagent à transférer la propriété de vos applications en permanence et sur simple demande auprès de l’éditeur de votre choix. D’autres n’offrent pas la même souplesse et vous contraignent à rester ou à perdre votre audience mobile pour repartir de 0 le jour où vous souhaitez partir. Prudence, donc.
  1. Vous enfermer dans un schéma d’échec. Votre prestataire cale depuis plusieurs mois pour vous livrer des fonctions qui semblent pourtant simples. Il peut être préférable de faire table rase et de repartir d’une solution neuve plutôt que de vous enfermer sur un produit très coûteux qui mettra encore plusieurs mois à être livré et dont le bon fonctionnement dans toutes les conditions n’est pas garanti.
  1. Retenir une solution trop complexe à administrer vous-même.Assurez-vous que la solution d’administration qui vous est proposée est la plus simple possible afin que vous et vos proches ou collaborateurs n’ayez pas le moindre problème pour piloter et actualiser les contenus. A défaut, attendez-vous à une ‘douloureuse’ à chaque mobilisation de votre prestataire pour des modifications
  1. Exclure les grandes plateformes.Il n’y a aucun sens aujourd’hui compte tenu de la répartition du marché des smartphones de ne développer que sous un seul système d’exploitation. Apple et Android occupent 70% du marché, Windows Mobile est en forte hausse à près de 15%. Votre présence sur ces trois plateformes est souhaitable, sauf si vous ne visez qu’une diffusion marginale auprès d’un public très ciblé.
  1. Vous laisser effrayer par cette technologie. Créer une application mobile est aujourd’hui devenu extrêmement simple et se fait sur des plateformes comme celle-ci en quelques minutes. Lancez-vous !

Ultius writing reviewbest essay writing service

queen of hearts

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *